Crédit automobile : les délais de mise à disposition des fonds

Lorsque vous souscrivez à un crédit automobile, la signature du contrat n’aboutit pas immédiatement au déblocage des fonds. Des délais s’appliquent, entre la date de la demande ou de la signature du contrat et le décaissement des fonds. Voici l’essentiel à retenir quant à ces délais.

Le délai de déblocage des fonds

Selon la loi, le délai minimum ici pour la mise à disposition des fonds est officiellement de 7 jours après la date de signature de l’offre de crédit. Cependant, même lorsque l’offre est signée, le demandeur dispose d’un délai de rétractation. De ce fait, la plupart des organismes prêteurs préfèrent attendre que ce délai soit passé et ne débloquent les fonds que le dernier jour du délai de rétractation, soit au bout de quatorze jours après la signature du contrat.

Le délai de rétractation

Le droit de rétractation est le droit d’un consommateur d’annuler un contrat de vente, accordé pour une durée limitée. Il peut être contractuel ou légal. Ainsi, lorsque vous souscrivez pour un crédit automobile, vous disposez, en vertu de la loi Hamon de 2014, d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires pendant lesquels vous avez la possibilité d’annuler le contrat, sans avoir à motiver les raisons de votre désistement ni à verser d’indemnités à l’organisme prêteur. Si le déblocage des fonds intervient entre le huitième et le quatorzième jour après la signature et que l’emprunteur se rétracte finalement, il devra simplement rembourser le crédit mais aussi verser à l’organisme prêteur les intérêts cumulés sur le capital depuis la date de mise à disposition des fonds. Si vous souhaitez obtenir rapidement votre crédit auto, vous avez la possibilité de renoncer au droit de rétractation et ainsi d’écourter les délais de mise à disposition des fonds. Notez également qu’il est possible de choisir si vous désirez recevoir les fonds en une seule ou en plusieurs fois.